Commémorations

L’AERIA à la cérémonie du 18-Juin à Aubure

Une délégation de l’Aéria s’est rendue à Aubure le 18 juin 2019 à l’invitation de son maire Marie-Paule Gay dans le cadre de la commémoration de l’appel du général de Gaulle depuis Londres en 1940.

 

De nombreux maires de la communauté de communes du pays de Ribeauvillé, la représentante du député, la garde des mineurs d’Echery, la clique des pompiers de Sainte-Croix-aux-Mines, des habitants, des touristes de passage, la toute nouvelle chorale d’Aubure “Choeur Altitude”, la gendarmerie, la brigade verte, les porte-drapeaux et le conseil des jeunes de la commune notamment étaient présents.

Ce sont d’ailleurs les jeunes qui ont ouvert la cérémonie avec la lecture d’un texte de Geneviève Darrieusecq, secrétaire d’Etat aux Armées, lu notamment par Pauline Muller, maire junior de la commune. Marie-Paule Gay a ensuite rappelé le contexte historique de ce 18-Juin et la naissance de la France libre à Londres, en Afrique puis de la Résistance qui ont préparé les combats de la Libération.

 

Lors de l’apéritif qui a suivi, les trois représentants de l’Aéria, Marie Goerg-Lieby, Eric Le Normand et Bertrand Merle ont longuement échangé avec les personnes présentes dont l’une a notamment rappelé

La garde des mineurs et la clique des pompiers (photo Aéria/BM)

l’attitude courageuse et méconnue d’habitants de Fréland qui ont secouru et caché des prisonniers polonais évadés, jusqu’à l’arrivée de l’armée américaine à l’hiver 1944-1945.

 

Eric Le Normand a ensuite proposé une visite guidée de l’exposition de l’Aéria installée à Aubure jusqu’à la fin du mois de juin.

BM

A clos une cérémonie à laquelle participait à l'invitation du maire Marie-Paule Gay les jeunes de la commune et d'autres groupements tels les porte-drapeaux (photo Aéria/BM)
Eric Le Normand lors de la visite guidée de l'exposition à la mairie d'Aubure (photo Aéria/BM)

DORLISHEIM

En hommage au Dr Louis Hickel, résistant-déporté

« Cette plaque commémorative doit nous faire réfléchir » a dit samedi 4 mai, Gilbert Roth, maire de Dorlisheim, sur le parvis du château et au milieu d’une foule réunissant des habitants de la commune, des délégués du Souvenir Français, de l’Association pour des études sur la Résistance intérieure des Alsaciens et de la Société d’histoire et d’archéologie de Molsheim. Étaient aussi là de nombreux membres de la famille du Dr Louis Hickel, médecin résistant et déporté, né en 1920 et mort d’une crise cardiaque en 1977 à seulement 57 ans. Après une vie toutefois bien remplie au service des valeurs chrétiennes et sociétales. Étudiant en médecine à Nancy, Louis Hickel avait été arrêté comme passeur de la filière de Reichshoffen, déporté à Dachau où il était resté volontairement après la libération du camp de concentration pour aider les grands malades.

Jean-Bernard et André Hickel, devenus médecins comme leur père, ont porté témoignage de la personnalité de ce « jardinier de l’humain » devenu ensuite conseiller départemental du Bas-Rhin.

Laurent Furst, député, a salué la veuve de ce résistant « qui s’était battu contre le nazisme mais qui était pour l’Europe » et a rendu hommage à l’homme politique à l’origine notamment de la voie rapide de la vallée de la Bruche et du club de tennis de Molsheim-Mutzig. Apposée sur une façade donnant sur le parc du château, une belle plaque de grès porte désormais le nom du Dr Louis Hickel, « homme d’honneur et de bienfaits. »

A noter que le parcours des passeurs/résistants de la filière d’évasion de Reichshoffen (à laquelle Louis Hickel, sa sœur et son père Alphonse appartenaient) est exposée dans le DVD-Rom de l’AERIA et que l’exposition de l’association avait été bien accueillie en 2017 à Molsheim, dans le musée de la Chartreuse.

M.G-L

Cérémonie en mémoire de la Brigade Indépendante d’Alsace-Lorraine (BIAL) qui a combattu dans la commune de Gerstheim en janvier 1945,

le 8 mai 2018

L’AERIA, dont l’exposition a été présentée à l’espace Henri-Loux, a été conviée par le maire de Gerstheim Laurence Muller-Bronn aux cérémonies du 8-Mai. Thème de son discours cette année : la Brigade Indépendante d’Alsace-Lorraine (BIAL) qui a combattu dans la commune en janvier 1945 afin de contenir l’avancée allemande vers Strasbourg. Le conseil municipal des jeunes a proposé aux participants de déposer un oeillet au monument au mort en mémoire des soldats de la BIAL tombés à proximité.

Le conseil municipal des jeunes et le parterre de fleurs.

Sur le monument aux morts, le médaillon en mémoire de la Brigade Indépendante d'Alsace-Lorraine, photos de B.M. AERIA

La fanfare municipale et les porte-drapeaux se mettent en place.

Cérémonie rappelant la tragédie des Puits de Guerry (Cher) dans le cadre de la Journée de la Déportation, le 29 avril 2018

L’AERIA s’est associée à la cérémonie du 29 avril 2018 dite des “puits de Guerry” dans le Berry, à Savigny en Septaine. Il s’agit d’un hommage aux 36 juifs, majoritairement alsaciens, exécutés par la Gestapo et la Milice en juillet-août 1944. Le directeur général de la Fondation de la Résistance, le préfet hc Victor Convert qui avait en octobre 1994 initié la pose d’une stèle commémorative, était présent et a déposé la gerbe de l’AERIA avec Mireille Hincker et Marie Goerg Lieby. Bertrand Merle et d’autres membres de l’AERIA et du Souvenir Français ont participé à cet hommage.

Les porte drapeaux alsaciens devant le mémorial des puits de Guerry, Richard Huss et Bernard Huntzinger.

Cérémonie rappelant la tragédie des puits de Guerry, 29 avril 2018, photos de B.M. AERIA

Meïr Israël, l'aumonier militaire juif venu prononcer un prière et lire un Psaume.

Cérémonie en mémoire de Marcel Weinum le 14 avril 2018 au cimetière du Polygone de Strasbourg-Neuhof

Chers amis,

Comme chaque 14 avril, une cérémonie du souvenir a eu lieu au cimetière du Polygone de Strasbourg-Neuhof en mémoire de Marcel Weinum, héros du groupe de Résistance de la Main Noire. Il a été exécuté, assassiné le jour de ses 18 ans en 1942 après avoir adressé une ultime lettre poignante à ses parents, lue chaque année pour cette occasion…

Comme chaque année, nos amis de Souvenir Français de Strasbourg au premier desquels son Président Richard SEILER et son secrétaire FX Weibel se chargent d’honorer la mémoire de ce Résistant, mais aussi celles de Raoul CLAINCHARD, Fernand MARY et André BORD. Tous les quatre reposent en effet presque côte à côte dans cet endroit.

Cérémonie en mémoire de Marcel Weinum, 14 avril 2018

Comme souvent, Madame Fabienne KELLER assistait à cette cérémonie, entre autres invités au milieu d’une dizaine de porte-drapeaux mais aussi d’une enseignante d’Histoire au collège d’Illkirch Graffenstaden.

En l’absence de Marie, citée et excusée tout autant que Mireille, je me suis permis de représenter l’AERIA, ainsi que le Souvenir Français de Brumath, avec toujours autant d’émotion et de reconnaissance y compris bien sûr en mémoire de mon père René KLEINMANN, qui fut membre du même groupe.

Cet instant de recueillement est toujours précédé, depuis une dizaine d’années maintenant, d’une journée d’étude, de témoignage et d’hommage à Marcel Weinum au Collège Saint Etienne (où ce dernier fut scolarisé), auquel certains d’entre vous ont participé à plusieurs reprises.

Voici une photo de cette matinée, ensoleillée… comme le fut celle symbolique du 14 avril 1942.

Bien à vous tous

Damien KLEINMANN

logo_aeria

Siège social
2 rue de Barr
67201 ECKBOLSHEIM

Bureau – Trésorier
12 Bld Paul Déroulède – 67000 STRASBOURG

laresistancedesalsaciens.6768@gmail.com

NOS PARTENAIRES

NEWSLETTER